Les assistants intelligents débarquent

mercredi, 04.04.2018

Xavier Comtesse*

Xavier Comtesse.

 

Siri (Apple), Alexa (Amazon), Now (Google), Bixby (Samsung), Cortana (Microsoft) ou encore Watson (IBM), etc. sont les plus connus parmi ces assistants qui au quotidien nous assistent. Un assistant personnel est à la fois un système de commandes, de demande d’informations ou de renseignements. Depuis peu, ils sont même devenus intelligent!

Il ne faut pas s’y méprendre, toutes les entreprises ICT (informatique, communication, télécommunication) peaufinent leurs assistants personnels intelligents avec qui, ils comptent conquérir le monde. Ces assistants intelligents deviennent l’interface privilégiée entre nous et le hardware (objets, machines, etc.). Des systèmes de plus en plus sophistiqués vont gérer le tout.

 

  • L’arrivée en force de la conversation: les assistants personnels fonctionnent sur le mode conversationnel. Vous pouvez simplement dialoguer avec eux, tout en pouvant aussi leur demander d’exécuter des tâches. C’est ça la grande nouveauté.

 

Un assistant n’est pas qu’un boîtier de type télécommande. Non, c’est un véritable partenaire avec lequel vous conversez afin, par exemple, de trouver la biographie d’un acteur ou du titre d’un film où il apparaît, dont vous ne vous souvenez plus très bien ni du genre, ni vraiment du scénario. Il vous aidera et éventuellement passera un extrait du film sur votre TV ou sur votre iPad. C’est cela un assistant: il vous assiste littéralement. Il cherche, il trouve et il agit à votre place.

 

  • Les chatbots: un chatbot (mot valise venant de chatter et bot, littéralement bavarder et automate) est un programme qui tente de converser avec vous durant plusieurs minutes en vous donnant l’impression d’échanger avec une véritable personne en chair et en os. 

 

Une bonne compréhension de la conversation serait utile pour tenir un dialogue sensé, mais la plupart des chatbots ne s’y essaient pas. Ils repèrent surtout quelques mots clés dits déclencheurs, voire des expressions de leur interlocuteur, pour retrouver des réponses dont le schéma est programmé et qui peuvent mener la conversation plus loin d’une manière plus ou moins intelligente, mais sans nécessité de comprendre de quoi ils parlent. Cependant l’illusion peut être grande notamment parce que l’on peut aussi glisser dans la conversation des ordres qui eux seront exécutés réellement, comme «ouvre les stores des fenêtres» ou «ajoute cela à mon panier de commandes». 

En outre, les chatbots intègrent de plus en plus des dispositifs d’Intelligence Artificielle (IA) qui leur permettent d’évoluer plus habilement dans la conversation en faisant des inférences fines.

 

  • L’introduction de l’intelligence artificielle: les algorithmes du «Machine Learning» (qui sont aujourd’hui souvent à la base de l’IA) sont en train de transformer complètement le monde des assistants personnels. 

 

En apportant une capacité d’apprentissage, les assistants vont évoluer avec vous en connaissant vos préférences et vos goûts. Ils devanceront petit à petit vos souhaits! Ils vont organiser nos vies. On se laissera faire puisque cela correspondra à nos besoins. 

La question sera de savoir si on pourra encore les débrancher ou si la dépendance sera trop grande, voire pire encore, si on ne saura même pas comment s’y prendre tant ils se seront bien dissimulés dans le cloud.

Aujourd’hui, on pourrait considérer ces propos comme de la science-fiction mais pour combien de temps encore?

*Mathématicien, digital shaper 






 
 
agefi_2018-04-04_mer_02




...