Wall Street prend l’eau après la riposte chinoise

mardi, 03.04.2018

Bourses. La Chine a décidé de taxer près de 130 produits américains. Les «sell-off» se répètent sur les marchés actions.

Levi-Sergio Mutemba

Wall Street a été emportée lundi soir par la chute de quelques grands noms de la tech. (keystone)

Pour son premier jour de négoce, le mois d’avril débute avec une perte de 2,23% pour le S&P 500. Et de 2,74% pour le Nasdaq. Les craintes d’une escalade des tensions commerciale entre les États-Unis et la Chine, ainsi que les menaces fiscales renouvelées de Donald Trump à l’encontre d’Amazon ont suscité la fuite vers les actifs sûrs. 

Morgan Stanley a récemment observé que les marchés actions américains étaient devenus plus risqués que leurs équivalents asiatiques et européens, pour la première fois depuis 2008. L’or et l’argent ont progressé, respectivement, de plus de 1,6% et 2% hier à New York. Les investisseurs ne sont plus uniquement confrontés à la hausse du coût de financement suscitée par la normalisation monétaire de la Fed qui accentue les incertitudes relatives aux bénéfices d’entreprise.  

Il leur faut également gérer le risque de politique économique lié à une éventuelle confrontation entre les deux premiers marchés de la planète. La dispersion croissante des rendements semble refléter une méfiance croissante vis-à-vis des actifs à la fois les plus chers (secteur technologique, par exemple) et les moins résilients face à la matérialisation des risques précités.






 
 

AGEFI



...