La figure de l’innovation dans la cybersécurité

jeudi, 29.03.2018

One Visage. La start-up lausannoise affirme que sa solution en biométrie faciale est plus performante que celle d’Apple.

Sophie Marenne

En cybersécurité, la reconnaissance faciale en 3D sur smartphone serait la seule technologie d’avenir universelle. Même le géant de Cupertino a abandonné son système de reconnaissance par empreinte digitale en 2016 pour se tourner vers l’identification biométrique du visage avec Face ID.

Christophe Remillet, fondateur et CEO de One Visage déclare: «Nous avons été les premiers au monde à dévoiler un système de reconnaissance faciale 3D, sur Android en 2015 et sur IOS en juin 2016 – soit plusieurs mois avant Apple.»

L’objectif pour la start-up est de maintenir sa position de leader de l’innovation sur la planète. Elle dévoilera au mois de juin une toute nouvelle méthode d’authentification qui lui permettra d’afficher des performances en sécurité numérique 1000 plus élevées que Face ID. Alors qu’une personne sur un million serait capable de déverrouiller l’accès par reconnaissance faciale d’Apple, la nouvelle modalité de One Visage, combinée à sa solution actuelle, garantira un taux d’erreur d’une personne sur un milliard. «Et la technologie s’adressera à 100% des possesseurs d’appareils électroniques – smartphone, tablette ou PC», prévoit le CEO.






 
 

AGEFI



...