Lastminute.com est fortement concurrencé

jeudi, 15.03.2018

Voyages en ligne. Ce secteur se trouve en pleine consolidation. Ce que reflète l’évolution boursière.

Philippe Rey

Le secteur des voyages en ligne croît mais avec une pression sur les marges de ses différents acteurs. Lesquels sont soumis à une consolidation et à une diversification. Expedia y joue le rôle d’un consolidateur leader. Lastminute.com group (qui va changer son nom en Imgroup en considération aussi d’initiatives de capital risque bien différenciées désormais) fait figure de nain en comparaison. 

Le cours boursier de l’action de cette société (anciennement Bravofly Group) qui est cotée sur SIX Swiss Exchange, a considérablement chuté par rapport au prix de l’IPO en 2014. Son coeur des affaires (qui s’appellera désormais lastminute.com) a réalisé en 2017 un résultat brut d’exploitation (EBITDA) de 27,5 millions pour un chiffre d’affaires de 251,3 millions d’euros, en hausse respective de 8,3% et 1,5% par rapport à 2016. La question de l’avantage compétitif à long terme se pose pour chaque opérateur. Les marques traditionnelles comme Hotelplan en Suisse doivent se montrer compétitives en ligne. Kuoni Group, qui est contrôlé auourd’hui par la firme de private equity EQT, a résolu le problème en sortant de ses activités de voyage de détail ou en étant en passe de le faire pour les activités B2B. Pour se concentrer sur VFS Global, qui est un leader mondial dans le domaine des services pour visas, passeports, identité et citoyenneté en ayant une présence globale.






 
 

AGEFI




...