Donald Trump interdit la fusion de Qualcomm avec Broadcom

mercredi, 14.03.2018

Le président américain a évoqué des éléments susceptibles de menacer la sécurité nationale.

L’interdiction par Donald Trump du rachat du fabricant de microprocesseurs Qualcomm par son concurrent asiatique Broadcom illustre les craintes de la concurrence chinoise dans les télécoms, en particulier la 5G, l’internet mobile ultrarapide.Démarche inhabituelle, le président américain a signé...






 
 

AGEFI




...