Des barils et des bulles un peu partout

mercredi, 14.03.2018

La fièvre spéculative sur le marché du pétrole a largement contribué à l’euphorie sur les marchés financiers, dont les indices sont directement impactés par le secteur énergétique.

Raphael Gallardo*

Dans l’ambiance euphorique de début d’année, le pétrole a connu une envolée spéculative vers 70$. Cette fièvre spéculative participait activement à l’euphorie qui prévalait sur les marchés financiers: un pétrole cher permet de gonfler la valorisation boursière du secteur énergétique, qui...






 
 

AGEFI



...