Theresa May pointe du doigt la Russie

mardi, 13.03.2018

Affaire d’empoisonnement. La première ministre britannique, Theresa May, a déclaré hier qu’il était «hautement probable» que la Russie soit responsable de l’empoisonnement de l’ex-agent double Sergueï Skripal le 4 mars dernier en Angleterre. La première ministre réclame des explications à Moscou...






 
 

AGEFI




...