La liquidité n’a pas sa place dans une sélection de facteurs

vendredi, 09.03.2018

Des études suggèrent que les titres illiquides devraient surperformer les liquides pour compenser le risque plus élevé.

David Blitz*

Pourtant, les preuves démontrant l’existence d’un effet de liquidité persistant pour les actions sont faibles. 

La liquidité peut être définie comme la facilité d’exécution d’une transaction sans générer de frais excessifs. Lors de l’exécution d’une transaction, les investisseurs...






 
 

AGEFI




...