Londres devra se satisfaire d’un projet d’accord modeste

jeudi, 08.03.2018

Libre-échange. La volonté britannique de rester en dehors du marché unique limite la portée des relations avec l’UE.

L’Union européenne (UE) a présenté hier à la Grande-Bretagne un projet d’accord de libre-échange pour l’après-Brexit. Il s’avère être beaucoup plus modeste que les ambitions affichées par Londres, en particulier dans le domaine des services financiers.

Le projet de position commune des...






 
 

AGEFI




...