Le protectionnisme au secours des obligations

mardi, 06.03.2018

Donald Trump a finalement eu une influence décisive sur les marchés financiers. La stabilisation des taux d’intérêt résultant de la correction des Bourses mondiales paraît fragile.

François Christen*

L’évolution favorable de nombreux indicateurs conjoncturels et le premier examen oral du Président de la Fed Jerome Powell face aux parlementaires n’ont guère affecté le marché des capitaux. Les taux d’intérêt en dollars sont quasiment inchangés, aussi bien sur les échéances courtes qu’à long...






 
 

AGEFI




...