APG SGA résiste dans un marché très disputé

jeudi, 01.03.2018

Publicité extérieure. Sa rentabilité demeure élevée. La maintenir constitue un défi suite à l’arrivée de Tamedia.

Philippe Rey

La publicité extérieure est le dernier média de masse qui croît dans un contexte de concurrence féroce suite à l’entrée en lice de Tamedia, qui a repris la majorité de Neo Advertising et lancé une offre sur Goldbach Media. Les critères de quantité tendent à passer avant ceux de qualité qui restent l’apanage d’APG SGA. 

Ce dernier aura sans doute de la peine à maintenir le niveau élevé de rentabilité, tant en termes de marges opérationnelles (EBITDA et EBIT) que de rendement des capitaux employés et de cash-flow disponible. Toutefois, SGA entend faire valoir des avantages à travers une offre complète que lui procure son vaste réseau de surfaces analogiques et numériques. Et enrichie par des compétences dans le domaine du média mobile, en menant notamment des actions de ciblage (targeting) géographique pour différents annonceurs. En outre, sa filiale Alma Quattro en Serbie (principalement Belgrade) est une perle. Contrairement à Tamedia, SGA est un «pure player», de surcroît avec une structure svelte et entrepreneuriale. Il comporte également l’avantage de ne pas avoir un actionnaire endetté par opposition à Clear Channel Suisse qui pourrait, de ce fait, être mis en vente à terme. C’est dans le domaine du possible. Si Tamedia se portait acquéreur de cette société, on retrouverait une structure oligopolistique sur le marché suisse avec des prix et conditions plus fermes.






 
 

AGEFI




...