Vaud jouera un rôle clé pour l’avenir de Ferring

jeudi, 15.02.2018

Biopharma. La multinationale va investir 30 millions sur 3 ans pour son nouveau centre biotech à Saint-Prex.

Johan Friedli

Quand on lui demande si la biotech est l’avenir pour Ferring, Michel Pettigrew, président exécutif et COO, n’hésite pas avant d’acquiescer. L’implantation d’un centre biotech à Saint-Prex est donc un symbole fort de l’importance donnée par le groupe à la Health Valley lémanique. La création d’environ 50 postes est prévue.

En plus de la R&D, la fabrication du principe actif de Rekovelle – son nouveau traitement contre l’infertilité – sera un des rôles du centre. En parallèle avec la production actuelle en Israël. Ce nouveau produit sera au coeur de l’exercice 2018, précise Michel Pettigrew. Il rappelle que Ferring veut se positionner comme leader dans les traitements contre l’infertilité.






 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-02-15_jeu_01




...