Vontobel serein face au retour de la normalité

mercredi, 14.02.2018

Banque. Deux ou trois corrections par an n’ont rien d’exceptionnel, dixit le CEO Zeno Staub. Interview.

Piotr Kaczor

Les turbulences boursières du mois de février ne font que marquer un retour à la normale pour Zeno Staub, le Directeur exécutif (CEO) du groupe bancaire Vontobel. Ce dernier a présenté hier mardi des résultats annuels qui ont plutôt dépassé les attentes du marché, encore basées sur les indications qualitatives communiquées en octobre, après neuf mois. A la faveur de la bonne performance des placements, les actifs sous gestion du groupe zurichois ont augmenté l’an dernier de près de 20% pour s’établir à plus de 165 milliards de francs (asset management et wealth management). Un niveau qui a cependant baissé ce mois-ci sous l’effet de la correction des marchés boursiers. Mais pour le CEO de Vontobel, ce sont ces deux dernières années qui on constitué une situation d’exception. «Une hausse continue des cours ne correspond pas à la norme. On peut s’y habituer mais il est dangereux d’adopter une attitude procyclique. La normalité, c’est plutôt deux ou trois baisses de 5% ou davantage par année». Dans ce contexte, l’attitude la plus intelligente c’est de laisser passer une telle phase de correction. Tant que l’évaluation du risque, le processus de diversification et la sélection des titres ont été menés à bon escient. Car c’est la perspective à long terme qui doit prévaloir. Une perspective à long terme que le CEO poursuit avec une indéniable efficience au niveau de la banque qu’il conduit.






 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-02-14_mer_01




...