Le goodwill recouvre de bonnes et moins bonnes habitudes suivant les entreprises

mercredi, 14.02.2018

Acquisitions. Les bilans des sociétés suisses cotées sur Swiss Exchanges en comportent toujours plus. Souvent le prix d’achat d’une firme se révèle trop élevé. Etat des lieux.

Philippe Rey

Les bilans des entreprises suisses cotées sur SIX Swiss Exchange comprennent, dans l’ensemble, une part croissante de goodwill à l’actif. Ce que l’on appelle aussi la survaleur ou l’écart d’acquisition (voir également la définition en encadré) résulte des prix d’achat d’une ou plusieurs...






 
 

AGEFI


 

 



...