Le zurichois Avaloq réfléchit à une entrée en Bourse

mardi, 13.02.2018

Philippe D. Monnier

Le groupe zurichois Avaloq, fondé et présidé par Francisco Fernández, considère une entrée en bourse. Comme les modèles d’affaires de ce groupe de 2000 employés s’apparentent de plus en plus à de la location, un financement significatif s’avère nécessaire pour assurer une croissance internationale rapide. 

Francisco Fernández est aussi acquis par l’aspect de la technologie de la blockchain «appelée à se développer, à mûrir et à perdurer». D’ailleurs, à moyen terme, une ICO n’est pas exclue. 

Il considère aussi que le plus grand potentiel de croissance dans son domaine est dû au fait que les taux d’industrialisation et de standardisation du secteur bancaire sont encore très bas.






 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-02-13_mar_01




...