Donald Trump est le principal coupable

lundi, 12.02.2018

L’économie américaine est en trop bonne santé pour supporter sans heurt des statistiques macros inflationnistes.

Dans toutes les analyses tentant d’identifier la source primordiale de la correction de la semaine dernière, figurent le nom de l’actuel président américain. Et son plan de réforme fiscale et budgétaire. Avant lui, la courbe des taux de rendement est restée plate le temps de digérer la crise...






 
 
agefi_2018-02-12_lun_15




...