Virez le noir et mettez de la couleur!

jeudi, 08.02.2018

Céline Renaud*

Comme tous les artistes, avant chaque conférence, je regarde dans la salle qui est présent et pour me familiariser avec l’endroit. Et ce soir, c’est comme les autres. Quand je regarde mon audience, je vois des hommes habillés de costumes gris ou noirs, avec une chemise blanche ou bleue et une cravate, ou des femmes en robes ou pantalons noirs. Et malheureusement, c’est tous les soirs la même chose. Pour une banque privée, un groupe d’entrepreneurs, un club service, une sortie de conseil d’administration ou une assemblée générale. 

Comme aussi à chaque participation à des rencontres de chefs d’entreprises ou foires professionnelles, je m’étonne de voir tant de personnes habillées en noir ou en gris. D’ailleurs, si je souhaite m’acheter des habits à ma taille en Suisse, je n’ai souvent que le choix entre noir, gris ou bleu foncé. Comme le dit un entrepreneur à succès anglais, le noir détonne d’un manque cruel de créativité, d’un conformisme total et d’un manque de confiance qui induit un manque de crédibilité. Alors même que souvent en Angleterre, le conformisme va jusqu’à porter tous la même cravate!

Sans pour autant avoir l’air d’un perroquet, rajouter des couleurs à nos codes vestimentaires pourrait rajouter tellement de belles valeurs. Le bleu ciel par exemple, véhicule la paix, la loyauté, l’amour; le brun est associé à l’authenticité et à la fiabilité; le vert souligne l’ouverture, le calme et le rouge, la puissance et la passion!

En peinture, on s’est inspiré de la musique pour évoquer certaines notions. On va parler de tons, d’accords, de tierce, de quinte ou encore de gamme de tons. Alors qu’en musique, pour décrire ce que l’on ressent à l’écoute, on a dû être créatif et emprunter des mots du monde de la peinture comme la couleur du son ou encore de mots qui viennent du monde des vins. 

Beaucoup d’entrepreneurs ont pourtant choisi de jouer de certaines couleurs pour l’un ou l’autre des murs de leur hall d’entrée, de leur bureau ou à leur domicile. Alors pourquoi ne pas tenter la couleur au prochain forum ou rencontre d’entrepreneurs?

Si la couleur est aussi source de créativité, il n’a jamais été aussi urgent de se réinventer dans son métier, son entreprise et sa vie. Si la communication non-verbale représente 85 %, que dire de la part de notre look vestimentaire? Selon certaines études, les couleurs de nos habits vont avoir un impact important sur notre humeur, sur notre état et sur nos performances. Elles auront bien entendu un impact important aussi sur nos interlocuteurs. 

Si l’adage «l’habit fait le moine» est vérifié, il est urgent d’accessoiriser sa garde-robe et d’oser associer quelques tons de couleur aux usuels complets pour exprimer ses ambitions et sa personnalité. Pour son bonheur et pour celui des autres...! Peut-on dès lors, imaginer une fluidité plus importante dans nos relations professionnelles, moins de peur, plus d’ouverture et de confiance? J’aimerais bien voir certains de nos politiciens nous parler avec un costume rose ou vert... Un peu plus de sensibilité serait la bienvenue.

*CEO et fondatrice JMC Lutherie






 
 
agefi_2018-02-08_jeu_02




...