La demande soutenue de start-up suisses

lundi, 05.02.2018

Acquisitions. L’activité de vente a été intense surtout dans les technologies de l’information et des communications .

Philippe Rey

Les transactions de vente effectuées par les créateurs de start-up suisses et leur investisseurs ont été nombreuses en 2017. Surtout dans les technologies de l’information et des communications (ICT), suivi du secteur des medtechs. Elles concernent notamment des jeunes entreprises romandes, dont la plus grande, Symetis, a été acquise pour 435 millions de dollars par le groupe Boston Scientific. Toutes, sauf exception, ont été reprises par des acquéreurs stratégiques opérant dans le même domaine. Le besoin en capital joue  un grand rôle. Ces transactions signifient  une  perte d’indépendance mais permettent d’encaisser des capitaux qui seront réinvestis dans de nouvelles start-up.






 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-02-05_lun_01




...