Les inutiles complexes suisses sur le marché public français

vendredi, 02.02.2018

Les adjudications en France avoisinent annuellement 200 milliards d’euros. Comment saisir les opportunités.

Federico RAPINI

Les entreprises basées en Suisse ne devraient nourrir aucun complexe vis-à-vis des marchés publics français. Les appels d’offre émanant de collectivités publiques ou d’autres entités sont à la portée des sociétés helvétiques, à condition d’en maîtriser certains aspects, a expliqué mercredi soir...






 
 
agefi_2018-02-02_ven_10




...