Il faut toujours améliorer l’accès au marché de l’UE

vendredi, 02.02.2018

Christian Affolter

Les réactions à la nouvelle orientation dans le dossier européen donnée par le Conseil fédéral au sein des entrepreneurs romands sont diverses. Pour le directeur de l’entreprise Probst-Maveg et président de Commerce Suisse Jean-Marc Probst, le statu quo n’est pas une option, ni pour la Suisse, ni pour l’Union européenne. La reprise au sein la zone euro est en train de changer les rapports de force, tout comme la renaissance de l’axe Paris-Berlin. Et il y a encore des progrès à faire au niveau de l’accès au marché, l’application de normes identiques tout comme de la simplification des procédures. L’acceptation de juges étrangers est en revanche moins problématique qu’il ne paraît.






 
 

AGEFI


 

 



...