L’assise plus largement étayée de la croissance

jeudi, 11.01.2018

Economie suisse. Martin Neff, économiste en chef de Raiffeisen, dresse un bilan sectoriel du choc du franc: les exportations ne vivent plus seulement des produits pharma.

Piotr Kaczor

C’est un tableau contrasté mais de plus en plus convergent qui ressort de l’impact de l’abandon du taux plancher, début 2015, pour les différentes branches de l’économie suisse. Même si «le choc sur le franc n’est pas encore surmonté: il faut probablement encore s’attendre à des traces de...






 
 

AGEFI


 

 



...