Maison Blanche: résistance passive

mercredi, 10.01.2018

Marie Owens Thomsen*

Personne n’est parfait et les erreurs servent, on l’espère, à faire mieux la prochaine fois. L’Allemagne n’a toujours pas de gouvernement, ce qui laisse suggérer que les choses ne sont pas toujours faciles chez eux non plus, malgré leur performance en grande partie admirable. Nombreux sont donc les pays victimes de dysfonctionnement politique qui mériteraient notre attention. 

Néanmoins, c’est vers les Etats-Unis que notre regard est attiré tant les signes de dysfonctionnement politiques sont criants. Pour essayer de conserver une vision objective de ce qui s’y passe, on peut consulter le «U.S. Government Accountability Office», GAO, le bureau du contrôleur des Etats-Unis.  

Le GAO maintient une liste de domaines de la fonction publique posant un risque élevé d’échec (www.gao.gov). Aujourd’hui la liste comprend 34 domaines, incluant la réforme du financement public du marché immobilier, ainsi des programmes de santé Medicare et Medicaid, la sécurité de l’alimentation, ou le système national d’assurances contre les inondations. Trois domaines ont été rajoutés à la liste en 2017, dont le recensement 2020. 

La constitution américaine stipule que le recensement doit avoir lieu tous les dix ans. Le nombre de sièges par Etat au sein de la Chambre des représentants en dépend, ainsi que la répartition de centaines de milliards de dollars de fonds fédéraux. En outre, une grande partie de l’économie privée élabore sa stratégie commerciale en fonction du recensement. Il n’est pas exagéré de dire que le recensement est un des piliers sur lesquels la démocratie et la société américaine dans le sens large reposent. Le GAO a émis 30 recommandations durant les trois dernières années concernant le recensement 2020, dont seulement six ont été actées. 

Depuis l’été dernier, le bureau de recensement n’a plus de responsable. Le recensement est en retard sur tous les domaines, allant du recrutement (55.000 postes temporaires à prévoir) à l’implémentation des nouveaux systèmes et technologies. Les tests de viabilité du processus n’ont pas été réalisés dans les délais, deux tests prévus ont échoués, signifiant qu’une seule répétition générale est maintenant réalisable avant l’évènement «live» en 2020 (il ne sert à rien de tester le système trop tardivement pour permettre des rectifications). 

Le bureau de recensement n’est pas «politique» en soit, mais l’utilisation des données statistiques émises peut l’être. On peut supposer que le nouveau recensement comptera d’avantage de résidents aux Etats-Unis en provenance de l’immigration et/ou des ménages dont les revenus sont modestes. Selon ces hypothèses, le recensement 2020 pourrait avantager les démocrates et pénaliser les républicains. Un gouvernement qui a du mal à faire passer des lois peut néanmoins imposer sa vision tout simplement en ne faisant rien. Il incombe au monde tout entier de ne pas être complice dans cette stratégie de résistance passive.

*Indosuez Wealth Management



 
 
 
agefi_2018-01-10_mer_02

Testez notre nouvelle App smartphone




...