Possibles plaintes contre Intel après la vente d’actions par son CEO

mardi, 09.01.2018

Microprocesseurs. Brian Krzanich est soupçonné d’avoir cédé 39 millions de dollars d’actions malgré les failles de sécurité dont il avait, semble-t-il, déjà connaissance.

Des cabinets d’avocats américains étudient une possible plainte contre le géant des microprocesseurs Intel après la vente par son CEO d’actions alors qu’il aurait pu être déjà au courant d’une faille de sécurité dans certains produits du groupe.

Rosen Law Firm, Levi & Korsinski, Block...



 
 
 
agefi_2018-01-09_mar_14

Testez notre nouvelle App smartphone




...