GNUbiotics lève 2,3 millions de francs

lundi, 08.01.2018

La biotech valaisanne développe des produits pour lutter contre l’obésité et réduire les infections intestinales.

Leila Ueberschlag

La biotech valaisanne développe des produits pour lutter contre l’obésité et réduire les infections intestinales.

Fondée fin 2016, GNUbiotics développe des produits avec des propriétés mimétiques fonctionnelles et structurelles des oligosaccharides du lait humain (HMO) destinées au marché de la santé grand public. «Nos produits reproduisent la diversité naturelle et la complexité des HMO et se sont avérés bénéfiques pour prévenir l’apparition d’infections intestinales ainsi que pour protéger la flore contre les effets secondaires liés à l’utilisation d’antibiotiques», explique Jean-Philippe Kunz, cofondateur et CEO. Cette technologie, développée par le professeur Sonnenburg, est née dans les laboratoires de l’université américaine de Stanford. «GNUbiotics possède l’exclusivité sur cette technologie. Notre mission est de l’améliorer et de l’industrialiser», selon Jean-Philippe Kunz. «Ayant travaillé de nombreuses années dans la nutrition, je connaissais l’intérêt pour les produits qui se rapprochent des composants trouvés dans le lait maternel et qui ont comme vocations de diminuer les problèmes liés aux infections et à l’obésité.» Le mélange de sucres développé par l’entreprise permet effectivement, de manière très ciblée, de nourrir les «bonnes» bactéries et d’affamer les «mauvaises.» Huit personnes contribuent au développement de GNUbiotics qui rejoindra l’an prochain le StartLab du Biopôle d’Epalinges, principalement pour y mener ses activités de tests cliniques.



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-01-08_lun_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...