Nebag est soutenu par la mue de Thurella

jeudi, 04.01.2018

Non coté. L’essor de 12% de la société de participation est porté par le cap bio pris par le groupe de boissons.

Piotr Kaczor

Centrée sur les entreprises non cotées, la société de participation zurichoise Nebag, a fait état hier d’une augmentation de 6,5% de sa valeur intrinsèque au cours de l’année 2017 et de 12,2% en tenant compte d’une réduction de valeur nominale. La principale contribution à cette revalorisation provient, à hauteur de près de 10 millions de francs, par la valeur accrue prise par la participation dans la société thurgovienne de production et de distribution de cidre doux et de jus de fruits Thurella AG, dans laquelle Nebag détient une participation de 30%. Une évolution due à la restructuration de la société de boissons – née en 2002 de la transformation de la coopérative réunissant les cidreries de Suisse orientale. Le recentrage de l’entreprise sur le bio a permis de faire face à la pression sur les prix. 

Un schéma de développement qui fait penser à celui du groupe laitier lucernois Emmi. Même si les actions Thurella ne se traitent pour l’instant que sur la plateforme OTC-X de la BC de Berne. Alors que le SPI réalisait l’an dernier une performance de près de 20%, la plateforme des valeurs secondaires, ou non cotées, affichait néanmoins une progression de 14%, la progression de 14% enregistrée dans le même temps par l’indice OTC-X des valeurs secondaires, ou non cotées, les plus liquides traitées sur la plate-forme de la Banque cantonale de Berne s’inscrit dans le sillage du gain réalisé par l’indice SMI. Avec même l’avantage, paradoxal, d’une moindre volatilité pour l’indice OTC-X.



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-01-04_jeu_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...