L’immobilisme qui agace Martin Landolt

jeudi, 04.01.2018

Chambres fédérales. Le président du PBD déplore le blocage des réformes au Parlement, qu’il juge «borné».

La volonté d’agir fait défaut au Parlement suisse, affirme le président du Parti bourgeois démocratique (PBD) Martin Landolt. Celui-ci s’en est pris hier à la majorité de centre-droit qui reporte d’importants dossiers comme la réforme des retraites ou encore la politique européenne.

Le...






 
 

AGEFI


 

 



...