Bity a remporté ses galons de scale-up

mercredi, 03.01.2018

Cryptomonnaie. L’entreprise neuchâteloise a passé la barre des 50.000 usagers sur sa plateforme d’échange.

Sophie Marenne

«On aura de l’espace pour grandir», décrit Alexis Roussel, CEO de Bity lorsqu’il parle du déménagement de la start-up dans un bureau plus vaste du bâtiment du vallon de la Serrière, à Neuchâtel. Dans trois mois, les 15 employés bénéficieront d’une surface de 700 m2. L’objectif est d’atteindre une envergure de 20 à 40 personnes en fin d’année 2018. 

La plateforme d’échange de cryptomonnaies bitcoin et ether souffle sa 4e bougie ce mois-ci. Au cours de 2017, elle s’est concentrée principalement sur croissance et sa stabilisation. «Beaucoup de projets clés ont été lancés en 2016. Ces choix nous ont permis d’évoluer en 2017, et d’atteindre une toute nouvelle échelle». Bity a d’ailleurs passé la barre des 50.000 utilisateurs, dans un domaine qui se densifie. 

En effet, «pour le secteur helvète des monnaies virtuelles, 2017 est véritablement le moment d’apparition de la concurrence», déclare le CEO. «L’année écoulée a aussi été décisive au niveau du régulateur. Intégrer les devises numériques dans la réglementation de façon détaillée était une réponse adéquate et nécessaire à une réalité sans appel: sur le marché du travail financier, la crypto-finance est l’un des rares secteurs créateurs d’emplois». 

Pour 2018, il prédit un revirement du comportement des grandes structures financières traditionnelles qui, jusqu’ici, dédaignaient les monnaies virtuelles.






 
 

AGEFI



...