Adamant-Namiki à la reconquête de la Suisse

mercredi, 03.01.2018

Philippe D. Monnier / Tokyo

Le groupe japonais Adamant-Namiki, 530 salariés et des ventes de 180 millions de dollars, est un acteur clé dans l’horlogerie de luxe suisse et mondiale grâce à ses composants de haute qualité fabriqués en Asie. Néanmoins, à cause des règles du Swissness, ce groupe a perdu plusieurs clients suisses. C’est pour reprendre des parts de marché et se développer dans d’autres directions qu’Adamant-Namiki a établi son siège européen en 2009 dans le Parc de l’Innovation à l’EPFL. Après une phase de lancement, ce groupe compte passer à la vitesse supérieure. La possibilité d’une usine en Suisse romande est même considérée. Entretien avec le président du groupe.






 
 

AGEFI



...