Debiopharm a accéléré ses développements

vendredi, 22.12.2017

Pharma. Le groupe a progressé au niveau de la commercialisation comme des molécules candidates.

Christian Affolter

Le groupe Debiopharm a de toute évidence renforcé ses activités en 2017. Les progrès réalisés sont le fruit d’investissements comme de gains d’efficacité grâce à des repositionnements stratégiques. En plus d’avoir pu faire avancer le portefeuille de produits existant, le nouveau processus de sélection a abouti à l’intégration de deux nouvelles molécules. Le groupe n’a jamais eu autant de programmes. Le CEO de Debiopharm International Bertrand Ducrey relève également deux nouvelles autorisations pour la commercialisation. 

Il insiste sur l’importance de développer de nouveaux antibiotiques face aux résistances qui se développent de manière nettement plus forte qu’anticipé il y a une vingtaine d’années. Un produit candidat a pu apporter la preuve qu’une thérapie ciblée est au moins aussi efficace que les antibiotiques actuels, dont le champ d’action est nettement plus large. Dans ce domaine, le groupe a également été sélectionné dans le cadre d’un partenariat public-privé. Cependant, Bertrand Ducrey s’inquiète beaucoup au sujet de la capacité de la pharma suisse à maintenir sa part de 50% aux exportations de notre pays. Les molécules intégrés dans le portefeuille de Debiopharm comme des deux grandes pharma ont trop souvent été développés à l’étranger. Il manque le chaînon entre la recherche fondamentale et le côté industriel, malgré le Biopôle ou Campus Biotech.



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-12-22_ven_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...