Novartis délivre un 2e trimestre robuste, dopé par l'oncologie

Mercredi, 18 juillet 2018

La multinationale pharmaceutique Novartis a engrangé sur le deuxième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 13,16 milliards de dollars, correspondant à une croissance de 7,5% sur un an.

Novartis affiche sur le deuxième trimestre de 2018 des résultats dans le haut des attentes du marché. La multinationale pharmaceutique a notamment pu compter sur son coeur de métier dans les médicaments originaux pour asseoir une croissance rentable, notamment dans le domaine de l'oncologie. Les filiales Alcon et Sandoz s'inscrivent...

Easyjet relève sa prévision de bénéfice avant impôts

Mercredi, 18 juillet 2018

La compagnie aérienne à bas coût EasyJet a relevé mercredi sa prévision de bénéfice avant impôt pour l'exercice comptable 2017-2018, sur fond de progression de son trafic passagers et de ses revenus.

Le trafic passagers et les revenus de la compagnie aérienne à bas coût Easyjet progressent. Conséquence: le groupe relève la prévision de bénéfice avant impôt pour son exercice comptable 2017-2018. Le groupe a expliqué dans un rapport d'activité publié mercredi qu'il s'attendait désormais à dégager un bénéfice avant...

Hôtellerie: les salaires minimums augmenteront dès 2019

Mercredi, 18 juillet 2018

Les partenaires sociaux de l’hôtellerie-restauration ont adapté les salaires minimums pour l’année à venir. À partir du 1er janvier 2019 les salaires augmenteront de 1 à 1,3 %.

Chaque année, les partenaires sociaux dans le domaine de l'hôtellerie et de la restauration négocient un ajustement des salaires minimum. Les employés sont représentés par l’organisation professionnelle et les syndicats Hotel & Gastro Union, Syna et Unia, et les employeurs par les associations patronales GastroSuisse,...

Debiopharm a accéléré ses développements

vendredi, 22.12.2017

Pharma. Le groupe a progressé au niveau de la commercialisation comme des molécules candidates.

Christian Affolter

Le groupe Debiopharm a de toute évidence renforcé ses activités en 2017. Les progrès réalisés sont le fruit d’investissements comme de gains d’efficacité grâce à des repositionnements stratégiques. En plus d’avoir pu faire avancer le portefeuille de produits existant, le nouveau processus de sélection a abouti à l’intégration de deux nouvelles molécules. Le groupe n’a jamais eu autant de programmes. Le CEO de Debiopharm International Bertrand Ducrey relève également deux nouvelles autorisations pour la commercialisation. 

Il insiste sur l’importance de développer de nouveaux antibiotiques face aux résistances qui se développent de manière nettement plus forte qu’anticipé il y a une vingtaine d’années. Un produit candidat a pu apporter la preuve qu’une thérapie ciblée est au moins aussi efficace que les antibiotiques actuels, dont le champ d’action est nettement plus large. Dans ce domaine, le groupe a également été sélectionné dans le cadre d’un partenariat public-privé. Cependant, Bertrand Ducrey s’inquiète beaucoup au sujet de la capacité de la pharma suisse à maintenir sa part de 50% aux exportations de notre pays. Les molécules intégrés dans le portefeuille de Debiopharm comme des deux grandes pharma ont trop souvent été développés à l’étranger. Il manque le chaînon entre la recherche fondamentale et le côté industriel, malgré le Biopôle ou Campus Biotech.






 
 

AGEFI


 

 



...