La Suisse se hisse au top mondial de la robotique

vendredi, 22.12.2017

De Lausanne à Zurich, il y a une grande densité de talents. Les exemples d’entreprises romandes à succès sont nombreux.

Leila Ueberschlag - Johan Friedli

Le rayonnement du secteur robotique suisse à l’international n’est plus à démontrer. Forbes a, par exemple, récemment qualifié le pays de «Silicon Valley de la robotique». Sans forcément aller aussi loin, les noms des entreprises suisses sont très souvent évoqués au-delà des frontières. Ils sont cependant moins connus du grand public, car il s’agit principalement de robots destinés à un usage professionnel.

De Lausanne à Zurich, il y a une densité remarquable de talents issus des EPF et des autres écoles. En parallèle de la formation, la recherche fondamentale a permis de nombreux transferts de technologies. «La robotique a vraiment décollé au cours des cinq dernières années et un grand nombre de spin-off ont vu le jour», selon Dario Floreano, directeur du Pôle de recherche national robotique.

Si l’écosystème est très prometteur, de nombreux défis restent à relever. «Des entreprises comme Intel ou Google viennent s’installer en Suisse et engagent des talents. Nous devons rivaliser face à ces géants», rappelle Dario Floreano. Les entreprises romandes se montrent plutôt enclines à collaborer. Le secret pour maintenir la Suisse comme pôle robotique de premier plan?



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-12-22_ven_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...