L'ex-banquier Holenweger réclame 16 millions de francs d'indemnité

Mercredi, 18 juillet 2018

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) doit traiter la demande de dommages et intérêts de l'ancien banquier Oskar Holenweger. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a ainsi demandé au TPF d'évaluer le préjudice porté par une enquête du MPC contre le plaignant.

Sur une demande du Tribunal administratif fédéral (TAF), le Tribunal pénal fédéral (TPF) devra déterminer si les actions, jugées illégales, menées contre M. Holenweger lors d'une enquête du Ministère public de la Confédération (MPC) ont fait subir un préjudice à celui-ci lors de la vente de la banque...

Android: l'UE inflige une amende record de 4,34 milliards à Google

Mercredi, 18 juillet 2018

L'UE inflige 4,3 milliards d'euros d'amende à Google pour avoir contrevenu aux règles européennes en matière de concurrence avec son système d'exploitation Android.

La Commission européenne a infligé mercredi une amende record de 4,34 milliards d'euros (5,1 milliards de francs) à Google pour "pratiques illégales" vis-à-vis des fabricants de smartphones Android et des opérateurs de réseaux mobiles. L'exécutif européen a ordonné à Google de mettre un terme à ces pratiques dans...

Easyjet relève sa prévision de bénéfice avant impôts

Mercredi, 18 juillet 2018

La compagnie aérienne à bas coût EasyJet a relevé mercredi sa prévision de bénéfice avant impôt pour l'exercice comptable 2017-2018, sur fond de progression de son trafic passagers et de ses revenus.

Le trafic passagers et les revenus de la compagnie aérienne à bas coût Easyjet progressent. Conséquence: le groupe relève la prévision de bénéfice avant impôt pour son exercice comptable 2017-2018. Le groupe a expliqué dans un rapport d'activité publié mercredi qu'il s'attendait désormais à dégager un bénéfice avant...

Belimo conserve des perspectives positives

jeudi, 21.12.2017

Efficience énergétique. Entretien avec Lars van der Haegen, CEO de ce leader mondial très rentable.

Philippe Rey

Une croissance annuelle rentable de 5% à 7% en moyenne est un objectif réaliste visé par le groupe Belimo qui accentue son effort de recherche et développement et optimise continuellement son organisation tout en maintenant une forte culture d’entreprise.

Le leader mondial des servomoteurs et vannes pour le chauffage, la climatisation et la ventilation privilégie une forte croissance interne qui passe par la conservation du leadership au plan technologique. Il ne s’est pas engagé dans des acquisitions onéreuses et diluant son avantage compétitif. Belimo a d’ailleurs élargi sa gamme de produits et solutions aux capteurs, tout en évoluant positivement au plan numérique.  Créé en 1975, Belimo a toujours su répondre aux exigences du marché et se comporter en pionnier innovant. Ce groupe a constamment créé des emplois, particulièrement en Suisse où le niveau de rémunération des ingénieurs se révèle tout à fait compétitif en comparaison d’autres pays tels que la Chine par exemple où les coûts salariaux ont fortement grimpé. Sans oublier le  degré de loyauté qui reste très élevé en Suisse. 

Sa valeur boursière proche de 2,6 milliards de francs paraît chère. Mais Belimo présente une rentabilité supérieure et évolue dans des métiers (l’efficience énergétique et la sécurité du bâtiment) qui sont structurellement porteurs. Lars van der Haegen, CEO, explique ses perspectives.






 
 

AGEFI


 

 



...