Comment le numérique bouleverse le transport

vendredi, 08.12.2017

Centre Rail de Planzer. La taille des envois et les délais de livraison poussent les prestataires à plus d’efficience.

Le côté routier du centre à Cossonay-Penthalaz comprend 31 quais de chargement déjà mis en service il y a six jours.

Le Centre Rail de Planzer à Cossonay-Penthalaz qui sera pleinement mis en service lors du changement d’horaire CFF représente bien sûr avant tout un bond en avant dans le domaine du transport multimodal en Suisse romande. Côté rail, il peut accueillir jusqu’à 18 wagons, qui peuvent être redistribués sur 31 quais de chargement du côté route. Mais cette nouvelle construction de 80 millions, avec des espaces de stockage répartis sur trois étages (dont certains à température contrôlée), impressionne également par le recours aux outils numériques. Le suivi par le biais de la lecture de code-barres, plutôt que par la remise de papiers volants, permet d’assurer la traçabilité d’un envoi tout au long de son traitement par Planzer. Même sans aller jusqu’à une automatisation totale avec des robots, le système connaît en tout temps les emplacements précis des marchandises. Cela permet de réaliser les gains de rapidité imposés par des délais de livraison plus courts d’entreprises travaillant toujours plus en flux tendu, et de gérer des envois dont la taille moyenne est en train de diminuer. La gestion informatisée facilite aussi le groupage d’envois en provenance de toute la Suisse pour les livrer au client en une seule fois.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-12-08_ven_01



...