Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

La croissance semble assurée pour 2018

jeudi, 07.12.2017

Credit Suisse. La banque a dressé un tableau optimiste en présentant ses perspectives économiques et financières.

Leila Ueberschlag

La 27e édition de la conférence de fin d’année dédiée aux investisseurs institutionnels organisée par Credit Suisse s’est tenue hier à Lausanne. Décrit comme un véritable millésime, 2017 a été une année excellente pour les investissements.Et c’est un tableau de grande stabilité et d’optimiste que Credit Suisse trace pour l’économie réelle mondiale en 2018. Alors qu’un risque de récession ne peut jamais être exclu, la banque a modélisé les probabilités d’un tel risque sur la base des déséquilibres qui existent – et qui ont par le passé toujours mené à des récessions – tel que les dettes des ménages privés, du secteur public ou encore des entreprises.«Sur la base de l’état global de ces dettes, nous estimons la probabilité de récession pour l’année prochaine très faible, de l’ordre de 10% pour le marché américain», a affirmé Nannette Hechler-Fayd’herbe, responsable de la stratégie d’investissement et de la recherche chez Credit Suisse. «Le risque de déflation semble également être actuellement écarté. Les banques centrales, principalement dans les pays développés, semblent avoir vaincu ce spectre et c’est donc un environnement d’inflation modéré que nous anticipons pour 2018», a ensuite ajouté Nannette Hechler-Fayd’herbe. Selon les prévisions, les taux d’intérêt en Suisse resteront inchangés en 2018, c’est-à-dire négatifs, malgré l’engagement des banques centrales sur un chemin de normalisation.






 
 

AGEFI


 

 



...