La croissance semble assurée pour 2018

jeudi, 07.12.2017

Credit Suisse. La banque a dressé un tableau optimiste en présentant ses perspectives économiques et financières.

Leila Ueberschlag

La 27e édition de la conférence de fin d’année dédiée aux investisseurs institutionnels organisée par Credit Suisse s’est tenue hier à Lausanne. Décrit comme un véritable millésime, 2017 a été une année excellente pour les investissements.Et c’est un tableau de grande stabilité et d’optimiste que Credit Suisse trace pour l’économie réelle mondiale en 2018. Alors qu’un risque de récession ne peut jamais être exclu, la banque a modélisé les probabilités d’un tel risque sur la base des déséquilibres qui existent – et qui ont par le passé toujours mené à des récessions – tel que les dettes des ménages privés, du secteur public ou encore des entreprises.«Sur la base de l’état global de ces dettes, nous estimons la probabilité de récession pour l’année prochaine très faible, de l’ordre de 10% pour le marché américain», a affirmé Nannette Hechler-Fayd’herbe, responsable de la stratégie d’investissement et de la recherche chez Credit Suisse. «Le risque de déflation semble également être actuellement écarté. Les banques centrales, principalement dans les pays développés, semblent avoir vaincu ce spectre et c’est donc un environnement d’inflation modéré que nous anticipons pour 2018», a ensuite ajouté Nannette Hechler-Fayd’herbe. Selon les prévisions, les taux d’intérêt en Suisse resteront inchangés en 2018, c’est-à-dire négatifs, malgré l’engagement des banques centrales sur un chemin de normalisation.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-12-07_jeu_01



...