CS Group réalloue vers la gestion privée

vendredi, 01.12.2017

Investor Day. A la faveur de l’effort renforcé sur les coûts dont les bénéfices seront aussi distribués aux actionnaires.

Piotr Kaczor

Après les bons résultats sur neuf mois présentés début novembre par CS Group, le marché estimait que la grande banque était en mesure de renforcer l’effort substantiel sur les coûts porté depuis trois ans. Les objectifs présentés jeudi à Londres lors de la journée des investisseurs 2017 ont répondu en partie à cette attente. D’autant que la grande banque a annoncé prévoir distribuer 50% du bénéfice net aux actionnaires sous forme de dividende spécial ou de rachat d’actions pour 2019 et 2020, de manière cumulée. Le marché a apprécié: le titre CS Group a gagné 2,4% jeudi. 

L’autre moitié des bénéfices servira, à hauteur de 20% (du total) à réallouer le capital et les investissements vers le wealth management et les activités liées à la gestion de fortune. Ce qui, sur un bénéfice prévisionnel de quatre à cinq milliards de francs pour 2019 et pour 2020, représente un montant annuel non négligeable de plus de 800 millions de francs. C’est d’ailleurs à un plaidoyer pour la gestion de fortune tant sur les marchés développés qu’émergents que s’est livré le CEO Tidjane Thiam, compte tenu de l’essor des grandes fortunes mondiales. 

Si les objectifs fixés pour 2018 ont été confirmés pour la plupart des métiers, l’objectif de rendement des fonds propres a été redéfini pour 2019 et pour 2020 au pour le groupe mais au niveau du ROTE qui prend en compte les fonds propres retraités des survaleurs (goodwill). 


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-12-01_ven_01



...