Un consolidateur clé rejoint le groupe Pictet

mardi, 28.11.2017

Banque. CEO depuis 8 ans, Boris Collardi quitte Julius Baer, en «excellente forme» et grandi par les acquisitions.

Piotr Kaczor

Passé l’effet de surprise, l’annonce lundi matin du départ, avec effet immédiat, de Boris Collardi de la Direction opérationnelle (CEO) du groupe de gestion privée zurichois Julius Baer marque le jalon d’une ascension impressionnante. Après huit ans à la tête (CEO) du premier groupe de gestion privée coté pleinement focalisé sur ce métier, le Romand Boris Collardi rejoint, à 43 ans, la banque Pictet, basée à Genève, en tant que nouvel Associé de l’une des enseignes emblématiques de la gestion privée, devenue aussi un acteur majeur de la gestion d’actifs institutionnelle. Des enseignes qui, toutes les deux d’ailleurs, ont su dépasser les enjeux de la place financière suisse en lui ouvrant de nouveaux horizons. Acteur clé de la consolidation du marché de la gestion privée depuis huit ans, Boris Collardi quitte un groupe zurichois en «excellente forme» se veut confiant Daniel J. Sauter, le président de Julius Baer. Soit un groupe côté en Bourse habitué au rythme des résultats trimestriels. Pour rejoindre, d’ici mi-2018, le collège  des six associés actuels de la prestigieuse banque genevoise, où il assumera la responsabilité conjointe de Pictet Wealth Management aux côtés de Rémy Best, associé depuis 2014.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-11-28_mar_01



...