Hacknowledge: un centre d’alerte en cas de piratage

lundi, 27.11.2017

Leila Ueberschlag

Une société, en Suisse, met en moyenne 146 jours à se rendre compte qu’elle a été piratée. Et, dans un cas sur deux, elle prend conscience du problème seulement après avoir été avertie par une tierce partie. «C’est vraiment long et c’est quelque chose que nous pensons pouvoir améliorer», annonce Paul Such, fondateur et CEO de Hacknowledge. Basée à Préverenges, la société a vu le jour début 2016. Sa mission? Offrir des services de monitoring de sécurité. «Nous fonctionnons comme une centrale d’alarme,» explique-t-il. Depuis sa création, la société a triplé ses effectifs. Elle a ouvert une antenne aux États-Unis cet été et va étendre prochainement son offre à d’autres marchés.  page 4


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-11-27_lun_01



...