ScanTrust lève 4,2 millions de dollars

mercredi, 22.11.2017

Contrefaçons. La start-up de l’EPFL développe une solution permettant d’authentifier l’origine des produits.

Leila Ueberschlag

Lutter contre la contrefaçon grâce à un système permettant de vérifier l’authenticité des marchandises. C’est ce que permet la start-up ScanTrust, qui développe un système de QR codes unique permettant de vérifier l’origine d’un produit. Créée en 2014 et basée à l’Innovation Park de l’EPFL, la jeune société vient de boucler un tour de financement de 4.2 millions. «À terme, notre vision est que chaque produit de la planète soit équipé d’un  identifiant unitaire sécurisé afin que n’importe qui puisse vérifier son authenticité et son origine», confie Justin Picard, cofondateur et CTO. Cette levée de fonds va permettre d’accélérer la croissance de ScanTrust, qui va renforcer son équipe de vente. «Il y a quelques années, la contrefaçon touchait une certaine catégorie de produits uniquement, principalement dans le domaine du luxe», explique-t-il. «C’est aujourd’hui un problème qui concerne des secteurs inconnus du grand public qui ont peu de visibilité, comme des pièces automobiles, des produits phytosanitaires ou encore des filtres à eau», ajoute-t-il. «Grâce à notre technologie, qui est brevetée, nous pouvons tracer un produit dans la chaîne de distribution, identifier l’acte d’achat, l’associé avec un client et surtout - dans le cas de produits industriels - ce code permet de tester le produit durant toute sa durée de vie.» En pleine  croissance, l’entreprise a signé plusieurs gros contrats cette année.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-11-22_mer_01



...