Genève place financière retrouve du mordant

mercredi, 11.10.2017

Le règlement du passé n’occupe plus le devant de la scène, tel est le nouveau message de la Fondation éponyme.

Johan Friedli

La Fondation a estimé que Genève invente la finance de demain au travers des fintechs, de la finance durable et de la philanthropie – à l’occasion de sa conférence de presse annuelle. Elle a aussi rappelé que la qualité du personnel, l’ADN de la place financière genevoise, restait un atout majeur à l’échelle internationale. «Investir dans la formation et l’attractivité des talents reste plus que jamais une priorité», a encouragé Yves Mirabaud, président de la Fondation et président du conseil d’administration de Mirabaud.

Selon la Fondation, son enquête conjoncturelle 2017-2018 montre une confiance accrue des acteurs pour l’avenir. Notamment grâce à des actifs sous gestion en hausse et des résultats positifs. La courbe du chômage semble stable et la plupart des établissements bancaires prévoient d’étoffer leurs effectifs.

Yves Mirabaud a ajouté que l’évolution des apports de fonds était en grande partie due à la clientèle étrangère. «Les banques suisses sont donc avant tout des entreprises exportatrices. L’amélioration de l’accès aux marchés étrangers revêt une importance prioritaire.» Il a insisté sur la nécessité d’entretenir de bonnes relations avec l’UE. page 3


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-11_mer_01


...