Givaudan dynamise le pôle genevois

mercredi, 11.10.2017

Gilles Andrier. Le CEO du groupe bénéficie du processus de consolidation au sein de la branche.

Les trois sociétés phares du domaine des parfums et arômes à Genève, Coty, Firmenich et Givaudan, participent actuellement toutes à une forte dynamique. Les chiffres sur neuf mois de Givaudan (la seule des trois à être cotée sur SIX), avec en particulier un troisième trimestre très fort, le prouvent. Ils arrivent à faire dissiper les préoccupations liées aux contrats clés dans le domaine de la parfumerie de luxe grâce à de nouvelles acquisitions. La hausse de prix de matières premières - la vanille, souvent utilisée, est devenue la deuxième épice la plus chère, derrière le safran - apparaît également nettement moins préoccupante qu’au début de cette année. Les grandes tendances, comme par exemple l’urbanisation au sein des pays émergents favorisant la consommation de produits agro-alimentaires, ou encore les nouveaux arômes permettant des reformulations de produits alimentaires au sein des marchés développés, ont fait preuve de leur force. Les marchés matures ont pu prendre le relais de marchés émergents ayant connu des faiblesses qui devraient se révéler momentanées. Le regain de dynamisme s’appuie donc sur une base très large. En plus de la croissance organique vigoureuse, montrant aussi sa capacité de prendre des parts de marché, Givaudan participe pleinement au processus de consolidation au sein de la branche par des acquisitions. page 3


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-11_mer_01


...