Aryzta éveille l’intérêt d’un value investor

mercredi, 11.10.2017

Francisco garcia paramés. Pour l’investisseur espagnol, cette société est trop dépréciée par le marché.

Philippe rey

Francisco Garcia Paramés est considéré comme un Warren Buffett européen. Il doit cette appellation à la performance (un taux de rendement annuel de 16% sur 25 ans) qu’il a réalisée comme investisseur à travers la firme de gestion d’actifs Bestinver en utilisant une approche de value investing. Il a monté sa propre firme, Cobas Asset Management, après avoir respecté une clause de non concurrence d’une durée de deux ans. Il a réalisé dans le passé plusieurs investissements en Suisse dont dans PubliGroupe et Ciba SC. Aujourd’hui, l’investissement dans Aryzta représente la première position des fonds de placement qu’il gère avec son équipe et qui correspond à une participation d’un peu plus de 5% dans le groupe de boulangerie industrielle, lequel opère dans une industrie intrinsèquement stable et robuste, selon l’investisseur espagnol. L’investissement est une affaire de long terme. L’investisseur pertinent et patient est finalement récompensé selon Francisco Garcia Paramés.

Aryzta est sans doute une des rares entreprises encore véritablement sous-évaluées maintenant sur le marché suisse des actions qui paraît bien valorisé dans son ensemble. Le sentiment à l’égard d’Aryzta demeure négatif, ce qui se reflète par le fait qu’il s’agit d’un des titres les plus vendus à découvert (short selling) à présent. Ce sont le pessimisme et le scepticisme qui procurent des prix attractifs en bourse. page 6


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-11_mer_01


...