Le japonais Kobe Steel reconnait avoir manipulé ses données

mardi, 10.10.2017

Sidérurgie. Toyota et Mitsubishi Heavy Industries figurent parmi les clients lésés.

Le sidérurgiste japonais Kobe Steel a reconnu avoir systématiquement manipulé les données de ses produits en aluminium et cuivre qui ont pu être expédiés à environ 200 clients, parmi lesquels Toyota.

Le vice-président de Kobe Steel, Naoto Umehara, a répondu «oui» à la question de savoir si...


 

 
 

 
 
agefi_2017-10-10_mar_18


...