Les liquidités classe d’actifs de court terme

lundi, 09.10.2017

Marchés. Le CIO de JP Morgan Global WM voit la progression des marchés d’actions se poursuivre.

Piotr Kaczor

Malgré les hauts de cycle actuels, les marchés d’actions recèlent un potentiel d’appréciation majeur, en particulier aux Etats-Unis, compte tenu des révisions d’estimations de bénéfices. Dans les valeurs technologiques notamment, malgré la progression des cours, inférieure pourtant à celle des profits, ainsi que le souligne, dans une interview à L’Agefi, Theodore Dimig, Chief Investment Officer (CIO) de JP Morgan Global Wealth Management, de passage en Suisse. Alors que le potentiel des actions européennes réside plutôt dans les petites capitalisations – en mesure de profiter de l’essor de la consommation locale – et dans les multinationales, qui devraient bénéficier de la reprise dans les marchés émergents. D’autant qu’en s’élargissant aux pays émergents, la progression des bénéfices prend une dimension globale synchrone. Il faut pourtant être conscient des risques qui pèsent sur les marchés, si les bénéfices ne répondent pas aux attentes.Et ne pas négliger les liquidités comme classe d’actifs. Du moins à court terme.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-09_lun_01


...