Aleva lève 13 millions et vise le marquage CE

lundi, 09.10.2017

L’entreprise, active dans le domaine de la neurologie, a bouclé son quatrième tour de financement

Leila Ueberschlag

André Mercanzini. Le fondateur et actuel CTO d’Aleva a créé l’entreprise suite à son travail de doctorat.

Aleva Neurotherapeutics, spin off du Laboratoire de microsystèmes de l’EPFL, vient de lever 13 millions de dollars pour son quatrième tour de financement. La société a mis au point une technologie très fine pour traiter des patients atteints de la maladie de Parkinson. Aleva a été fondée en 2008. Elle emploie aujourd’hui 15 collaborateurs. «Sur les 13 millions, 10 vont être utilisés pour terminer le développement de notre système de stimulation et obtenir le marquage CE pour le rendre compatible avec la législation européenne», ajoute Alain Jordan. «Nous prévoyons de mettre notre produit sur le marché européen en septembre 2018.» Aleva développe des électrodes de stimulation d’un nouveau genre visent à traiter la maladie de Parkinson et d’autres problèmes neurologiques qui occasionnent des tremblements. La stimulation profonde du cerveau vise à donner de légères impulsions électriques grâce à de fines électrodes implantées directement dans des zones spécifiques du cerveau.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-09_lun_01


...