Oerlikon renforce sa division phare

vendredi, 06.10.2017

Industrie. Modestes, les acquisitions en Suède et aux Etats-Unis accentuent l’expertise technologique du groupe.

Piotr kaczor

C’est à nouveau pour renforcer sa division high tech «Surface Solutions», la plus importante et la plus rentable, que le groupe Oerlikon a annoncé jeudi de nouvelles acquisitions. En particulier celle du groupe suédois Primateria, actif dans les services d’ingénierie pour le traitement des surfaces et spécialisé dans les solutions d’optimisation des instruments. L’opération permet à Oerlikon de renforcer son assise sur le marché de l’usinage d’engrenages, en particulier en Suède, et place le groupe en mesure de procurer à ses clients globaux une expertise élargie et un portefeuille plus étendu de traitements de surfaces, ainsi que le précise le communiqué diffusé jeudi par le groupe schwyzois. Ce dernier a aussi annoncé avoir conclu des accords prévoyant la reprise d’activités partielles de deux sociétés américaines: Diapac LLC et Diamond Recovery Services (DRS) Inc. Modestes au demeurant puisqu’elles ne concernent directement qu’une quarantaine d’employés et un peu plus de 10 millions de francs, ces acquisitions interviennent après l’alliance annoncée en juin avec le groupe américain GE Additive, actif dans le domaine de l’impression 3D, susceptible de donner un nouveau souffle à la division phare d’Oerlikon, constituée à partir de l’acquisition de Sulzer Metco en 2014 sous l’égide de Victor F. Vekselberg, actionnaire de référence des deux groupes Oerlikon et Sulzer. page 4


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-06_ven_01


...