La BNS est l’une des dernières banques centrales à revenir à la normale

vendredi, 06.10.2017

Elle a fait évoluer son vocabulaire, mais sa position demeure inchangée, signalant la poursuite de ses interventions sur le marché des changes.

Levi-Sergio Mutemba

Bien que le vocabulaire de la Banque nationale suisse (BNS) ait quelque peu évolué récemment, celle-ci continue d’adopter un langage pour le moins prudent. L’institut suisse d’émission monétaire parle désormais d’un franc suisse qui demeure «hautement valorisé». Ce qui contraste avec l’adjectif...


 

 
 

 
 
agefi_2017-10-06_ven_09


...