La hausse des primes indigne

jeudi, 05.10.2017

Solidarités parle d’une charge supplémentaire insoutenable et sans aucun lien avec la hausse réelle des coûts de la santé.

Solidarités a pris connaissance avec indignation de la hausse des primes d’assurance maladie pour l’année 2018, annoncée le 28 septembre dernier par l’Office fédéral de la santé publique. Avec des hausses moyennes cantonales qui dépassent 5% (Valais, Neuchâtel, Genève) voire 6% (Vaud), cette charge supplémentaire pour les salarié.e.s et les retraité.e.s est insoutenable pour nombre d’entre elles et eux et sans aucun lien avec l’élévation des coûts réels de la santé. 

Les actionnaires et dirigeant.e.s des assurances se goinfrent en prélevant des frais administratifs (de 5 à 10%) ainsi que des dividendes toujours plus importants. De leur côté, les autorités fédérales cautionnent. Une connivence qui a de beaux jours devant elle, avec l’arrivée au gouvernement du lobbyiste de la faîtière Curafutura, Ignazio Cassis. Nous sommes favorables à l’instauration d’une caisse publique unique couvrant l’entier des frais de la santé, dont les cotisations seraient paritaires et proportionnelles au revenu. – (Solidarités)


 

 
 

 
 
agefi_2017-10-05_jeu_02


...