Flexibilité face à la robotisation

jeudi, 05.10.2017

Marché du travail. Avenir Suisse plaide en faveur de plus de flexibilité face à la numérisation pour éviter une réglementation politique de l’emploi.

Dans sa dernière étude intitulée «Quand les robots arrivent» et publiée mercredi, Avenir Suisse propose que la durée légale maximale d’une semaine de travail soit fixée en moyenne annuelle. Avec la numérisation, les frontières entre la vie professionnelle et privée s’estompent, argue...


 

 
 

 
 
agefi_2017-10-05_jeu_08


...