Le salon Baselworld perd un autre exposant

mercredi, 04.10.2017

Eberhard. Quelques semaines après les montres Louis Erard, la maison biennoise se retire de l’événement bâlois.

Stéphane Gachet

Le salon d’horlogerie de Bâle perd un nouvel exposant. Les montres Eberhard, basées à Bienne, n’exposeront pas à Baselworld en 2018. Une décision difficile précise le dirigeant de la marque, Mario Peserico, qui comptait au contraire renforcer ses liens avec Bâle après être revenu l’an dernier dans la Halle 1, où se regroupent les principales maisons de l’industrie. Eberhard ayant repris la place laissée vacante par le transfert de Girard Perregaux à Genève, au Salon International de Haute Horlogerie, qui a attiré d’autres maisons depuis. La décision tombe mal pour le salon, qui voit le nombre de ses exposants fondre à un rythme inquiétant. La direction de Baselworld évoque à l’interne un possible recul de 30 à 60% dès l’an prochain, ce qui pourrait représenter la perte de près d’un millier d’exposants en moins en deux ans. La dégradation de cet environnement, couplée à la difficulté de trouver une solution pour sa propre marque, ont achevé de décider Mario Peserico à se désolidariser de l’événement, préférant allouer le budget, près d’un million de francs, à l’activité directe sur les marchés. Un choix «amer» note-t-il, alors qu’il souligne l’importance pour toute la branche de se présenter de manière unifiée, mais néanmoins positif pour la marque. Le dirigeant se montre par ailleurs assez confiant sur l’exercice en cours, qui devrait se terminer sur une croissance à un chiffre. page 4


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-04_mer_01


...