Le regain d’activité sur les convertibles

mardi, 03.10.2017

Financements. Emission placée pour Peach Property, après AMS. Alors que Siegfried annonce une conversion.

Piotr Kaczor

Dans un contexte de hausse des taux d’intérêt qui se fait attendre, au gré de la bonne marche de la conjoncture, paradoxalement les obligations convertibles profitent de la quête des investisseurs pour des sources de rendements inédites. Au-delà des actions et des obligations mais en combinant les deux. A la faveur du profil de risque asymétrique de ces instruments, avec la protection à la baisse constituée par la composante obligataire, comme contrepartie à la prime de conversion qui doit être surmontée sur l’action. Du côté des émetteurs, le groupe immobilier zurichois Peach Property, coté sur SIX, a indiqué lundi avoir placé avec succès la totalité de son emprunt hybride à hauteur de 59 millions de francs. Après que le groupe de semi-conducteurs AMS, également coté sur SIX eut annoncé, la semaine dernière, l’émission et le placement d’un emprunt convertible de 350 millions de dollars. Avec une structure de coupons comprise entre 0,625 et 1,125 % pour une durée de cinq ans. Et une prime de conversion, en regard du cours de référence, de quelque 50%, sans droits de souscription pour les actionnaires existants. Alors que le cours du titre ASM a plus que doublé (+147%) cette année. Et que les investisseurs s’interrogent sur l’ampleur possible de l’évolution positive des marchés d’actions. Plusieurs facteurs tendent à soutenir le marché des convertibles. En Suisse aussi. page 6


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-10-03_mar_01


...