Citigoup demande une licence française pour son secteur courtage

mardi, 03.10.2017

Brexit. Il est géré actuellement depuis Londres et veut délocaliser une partie à Francfort.

«Une fois le Brexit acté, nous ne pourrons pas revenir en arrière et modifier nos implantations. Nous devons donc dès aujourd’hui nous réserver le plus de solutions possible», a expliqué le dirigeant dans un entretien aux Echos, paru hier.

Présence renforcée en France

«Les réformes...


 

 
 

 
 
agefi_2017-10-03_mar_18


...